Centre d’Etudes et de Recherches en Administration Publique

Autres articles de cette rubrique

Recherche

Accueil du site - Repéré pour vous - Documents juridiques, articles de presse,... - La plateforme électronique www.data.gouv.fr, portail unique interministériel des données publiques

Le site data.gouv.fr a été ouvert le 5 décembre 2011 par le gouvernement. Préparé par la mission Etalab, ce site internet permet de trouver en un seul lieu un large éventail de données publiques.

Ce "portail unique interministériel des données publiques" est le résultat d’un travail d’agrégation de nombreux fichiers disponibles auprès de ministères ainsi que de nouvelles données.Toutes ces données sont sous licence libre ce qui permet une réutilisation gratuite et libre ainsi que leur reproduction et leur exploitation commerciale. On y trouve par exemple des données relatives aux lycées de France géolocalisés, une base de données sur les accidents de la route avec date et lieu, l’effectif des écoles primaires de telle ville, etc…

Ce site s’inscrit dans le gouvernement de "l’open-data" et de la "gouvernance ouverte". Les Etats-Unis et le Royaume-Uni furent les premiers en 2009 avec Data.gov à lancer ce mouvement.

Parmi les applications proposées, on pourrait imaginer des services d’aide à la décision par exemple une cartographie des carrefours dangereux par quartier (cf A. Léchenet, Le Monde du 13 décembre 2011, "Data.gouv.fr, un effort de transparence du gouvernement").

Mais un des éléments essentiels à la vitalité démocratique réside dans le fait que l’accès facilité aux données publiques devrait idéalement favoriser la compréhension si pas le suivi des processus décisionnels par les citoyens regroupés dans des associations ou collectifs.

A noter aussi que l’intéressant numéro 12 de la Revue nouvelle du mois de décembre 2011 est consacré en partie au thème de la transparence "Faire la lumière sur la transparence". La revue pose la question des limites et des usages de la transparence dans le domaine médical, politique et administratif. Comme l’écrit le coordinateur du dossier Christophe Mincke : "Que convient-il de rendre transparent, à quel moment et aux yeux de qui ? La question est cruciale car la transparence peut servir bien des maitres". La transparence serait-elle une forme dévoyée de la publicité ?

L’Agence de simplification administrative vient de lancer un portail ayant pour ambition de simplifier la réutilisation de données publiques (mobilité, économie, citoyens) par des tiers. Public Sector Information met en exergue des données publiques grâce à des fiches synoptiques et simplifie de la sorte leur recherche : http://psi.belgium.be

Alexandre Piraux