Centre d’Etudes et de Recherches en Administration Publique

Autres articles de cette rubrique

Mots-clés

Recherche

Le nouveau gouvernement du Premier ministre Charles Michel, a publié son accord le 10 octobre 2014. Nous nous intéressons particulièrement au point 8 de ce document : "Fonction publique et entreprises publiques" (pp. 162 - 181).

Sans surprise, la politique menée au sein de la fonction publique sera principalement axée sur la maîtrise des coûts et la rationalisation des services. Ainsi, sous son point 8.1., le gouvernement prône "une administration moderne, orientée vers l’usager et le résultat, qui contribue à un projet au service de la société et de l’économie".

Mais le plus grand défi du gouvernement sera la mise en œuvre de la 6ème réforme de l’État qui implique le transfert de plusieurs milliers de fonctionnaires vers les Communautés et les Régions.

La structure organisationnelle du gouvernement fédéral devra être optimalisée. Cela passera notamment par la suppression de certaines administrations telles que les SPP, l’encouragement au télétravail pour alléger la gestion des bâtiments ou encore l’amélioration des relations inter-services, par le biais du "costing out project". Cette politique vise à favoriser la mise en commun des ressources des administrations (télécoms, eau, électricité, poste, papier,…).

Le paysage de la fonction publique fédérale s’apprête donc à changer de visage, au travers d’une cure d’amaigrissement sans égal.

L’accord de gouvernement